Un récepteur simple pour ondes moyennes: Réalisation pratique


Avant de procéder à la description du montage, nous voulons vous rappeler que tous les circuits électroniques que nous vous présentons dans nos leçons fonctionnent dès la fin de leur réalisation, à moins d'avoir commis des erreurs et à condition d'avoir effectué des soudures parfaites.



Avant de mettre en place une résistance ou un condensateur, vous devrez lire sa valeur sur son corps avant de l'insérer à l'emplacement voulu, sachant qu'en cas de doute, vous pourrez toujours vous aider des tableaux de la leçon numéro 2.(lien 1, lien 2).

Une fois en possession du circuit imprimé, nous vous conseillons de commencer par y installer le support du circuit intégré IC1. Après avoir soudé toutes ses broches, contrôlez qu'aucune goutte d'étain ne vienne court-circuiter deux broches voisines.

Le deuxième composant que nous vous conseillons d'insérer est le pot MF1 contenant les deux bobines L1 et L2. En plus de ses cinq broches, vous devrez veiller à souder sur les pistes du circuit imprimé, les deux languettes métalliques de la masse reliées au boîtier métallique.

Une fois ces opérations terminées, vous pourrez insérer toutes les résistances en contrôlant le code des couleurs de leur corps. Il faut bien appuyer sur le corps de chaque résistance afin qu'elle touche parfaitement au circuit imprimé. Après avoir soudé les deux pattes de chacune d'entre elles, coupez-en la partie excédante à l'aide d'une paire de ciseaux si vous ne disposez pas de petites pinces coupantes.

Une fois toutes les résistances soudées sur le circuit imprimé, insérez la diode plastique DS1 à proximité de la résistance R17, en dirigeant sa bague vers la droite comme sur la figure 357.


Insérez ensuite la seconde diode en verre DG1 dans les deux trous placés au-dessus du condensateur C11, en dirigeant sa bague vers la self JAF1. Si vous tournez la bague de ces diodes dans le sens contraire, le récepteur ne fonctionnera pas.

Après ces composants, insérez tous les condensateurs céramiques et polyesters, en contrôlant leurs valeurs respectives sur la liste des composants. En cas de doute, vous pourrez toujours aller vérifier leur code dans la leçon numéro 2.(lien 1lien 2).

Poursuivez le montage en insérant tous les condensateurs électrolytiques en vérifiant attentivement que leur patte positive soit bien insérée dans le trou marqué du signe "+". Insérez la patte positive de C3 dans le trou de manière à ce que le condensateur soit tourné vers le bas, celle de C5 vers le haut, celle de C13 vers la droite et celles de C14 et C15 vers le haut. Dans le cas où, sur le corps de ces condensateurs, rien ne viendrait différencier la patte positive de la patte négative, souvenez-vous que la positive est toujours la plus longue des deux.

Insérez à présent la self JAF1, puis les deux FET, FT1 et FT2, marqués "J310" suivi de lettres ou de chiffres dont vous ne devez pas tenir compte, étant donné qu'il s'agit du code utilisé par le fabricant pour établir la date de fabrication du composant.

En insérant le FET FT1, tournez la partie plate de son corps vers les résistances R4 et R7. Par contre, en insérant le FET  FT2, tournez la partie plate de son corps vers IC1.

Ces deux transistors FET doivent être maintenus surélevés par rapport au circuit imprimé, autant que le permet la longueur de leurs pattes.

Après avoir soudé les trois broches du FET, prenez les deux diodes varicap DV1 et DV2 qui, comme vous le remarquerez, portent sur la partie plate de leur corps le sigle "BB112".

Ces diodes doivent également être surélevées, exactement comme le FET, et non pas enfoncées au maximum.

En insérant DV1 sur la gauche du pot MF1, pensez à diriger sa partie plate vers le bas. Par contre, en insérant DV2 sur la droite du pot MF1, dirigez-la vers le haut, comme cela apparaît nettement représenté sur la figure 357.

En dernier, montez le bornier à 2 pôles nécessaire pour l'entrée des 15 volts d'alimentation et insérez dans les trous les petites "picots" que vous pourrez réaliser à l'aide de queues de résistance et qui serviront à relier les fils des douilles de l'antenne et de la terre, les fils de la diode LED DL1, ceux des potentiomètres R3 et R14, ainsi que ceux du haut-parleur. Ces cosses servent en fait à faciliter la soudure des fils.

Vous pouvez dès lors insérer le circuit intégré IC1 dans son support, c'est-à-dire le TBA820/M, en appuyant avec force, et sans oublier de diriger le côté de son corps ayant une encoche en forme de U vers le condensateur C12.

Si vous constatez que ses broches sont trop écartées du corps et qu'elles ne permettent pas son insertion dans le support, vous pourrez les rapprocher en les appuyant contre une surface plane.

Vérifiez attentivement que toutes les broches du circuit intégré entrent parfaitement dans leurs emplacements respectifs, car il peut arriver qu'une seule broche sorte sur le côté du support, empêchant alors le fonctionnement du circuit.

Après avoir inséré le circuit intégré, laissez de côté votre montage et prenez le boîtier plastique.

Insérez dans le trou de gauche de la face avant le potentiomètre R3 de l'accord, que vous reconnaîtrez au marquage "4.7K" gravé sur son corps, et le potentiomètre R1 du volume, reconnaissable grâce au marquage "10K" gravé sur son corps, dans le trou de droite.

Comme ces potentiomètres sont munis d'axes longs, vous devrez les raccourcir pour ne pas vous retrouver avec des boutons trop éloignés de la face avant. Pour cela, vous devrez vous munir d'une scie.

Pour serrer ses écrous sur la face avant vous devez vous procurer une clé de 14 mm, de préférence à tube.

Ces accessoires mécaniques vous serviront par la suite pour tous les autres montages.
Sur cette même face avant, vous devrez également fixer le petit support de LED chromé de la diode DL1.

Sur la face arrière, insérez les douilles de la terre et de l'antenne, en procédant ainsi:
- prenez les douilles et dévissez-en les écrous.
- retirez de leur corps la rondelle plastique isolante (voir figure 359).

- insérez le corps de la douille à l'intérieur du trou, placez la rondelle isolante sur la partie postérieure puis serrez-la à l'aide des deux écrous (voir figure 360).

Cette opération est nécessaire si l'on veut isoler le corps métallique de la douille du métal de la face avant.

Une fois cette opération effectuée, insérez dans les quatre trous du circuit imprimé les axes de 4 supports plastiques. Après avoir retiré le papier protecteur qui couvre leurs bases vous devrez placer le circuit dans le fond du boîtier en exerçant une légère pression.

La face avant ayant été insérée dans les guides du boîtier, reliez les bornes des potentiomètres aux "picots" placées sur le circuit imprimé.

Vous remarquerez, en observant la figure 357, que la borne de droite de chaque potentiomètre devra être reliée à son corps métallique à l'aide d'un petit morceau de fil de cuivre. Cette liaison sert à amener leur corps métallique à la masse, de façon à blinder la résistance interne du potentiomètre.

A l'aide de deux autres fils gainés de plastique, reliez les pattes de la diode LED DL1 aux "picots" placées en haut et indiquées par les lettres "A" et "K". "A" sera relié à la patte la plus longue du corps de la diode et "K" à la patte la plus courte. Si vous inversez ces deux pattes, la diode LED ne s'allumera pas.

Vous pourrez alors relier, à l'aide de gros fils de cuivre gainés de plastique, les trois douilles terre et antenne, comme sur la figure 357.

Avant de relier le haut-parleur, il faudra le fixer sur le couvercle du boîtier. Pour ce faire, vous visserez dans les colonnettes en plastique quatre vis auto-taraudeuses, que vous utiliserez comme point d'attache pour des morceaux de fil de cuivre servant à maintenir le haut-parleur (voir figure 361).

Vous devrez ensuite souder deux fils sur les deux bornes du haut-parleur et les relier ensuite aux deux broches "picots" placées à proximité du condensateur C13.

Une fois cette dernière opération effectuée, vous pourrez relier les deux fils des 15 volts d'alimentation au bornier à deux pôles, en faisant attention à ne pas inverser le fil positif et le négatif.

Il faut à présent s'occuper de l'antenne car, sans elle, il est impossible de capter les signaux émis par les émetteurs transmettant sur les ondes moyennes.

Procurez-vous auprès d'un revendeur de matériel électrique une vingtaine de mètres de fil électrique fin et gainé de plastique du type de celui utilisé pour l'installation des sonnettes, ou bien utilisez une dizaine de mètres de fil bifilaire pour installations électriques que vous séparerez en deux, afin d'obtenir deux fils distincts. Vous en utiliserez un pour l'antenne et l'autre pour la prise de terre.

Vous pourrez étendre le fil de l'antenne entre deux murs, le faire descendre d'une fenêtre ou bien le relier à la prise antenne de votre téléviseur.

Vous pourrez relier le fil que vous utiliserez comme prise de terre à un robinet ou au métal d'un radiateur.

Si vous ne vous servez pas de fil de terre, non seulement le récepteur sera beaucoup moins sensible, mais il captera également les parasites générés par les lampes fluorescentes.

articles: commentaires: